Profil

Artiste français basé à Tokyo et dont les héros vont de Dante Alighieri à Tex Avery et de Roland furieux à Super Mario, Nicolas Buffe est le créateur d’un univers protéiforme et pluridisciplinaire mêlant culture érudite et populaire. Né en 1978, il fait partie d’une génération naturellement marquée par la culture nippone, développant dès l’enfance une passion pour les animetokusatsumanga et jeux vidéo japonais. A ces références s’ajoutent, au fil de ses études, des ouvrages classiques du Moyen-Âge et de la Renaissance tels que le Roman de la Rose ou le Songe de Poliphile. Ce métissage d’influences narratives et visuelles est omniprésent dans son travail, toujours fondé sur le dessin et sur la notion humaniste de serio ludere ou jouer sérieusement. Ornements baroques et personnages de cartoons se fondent avec harmonie dans les grotesques qu’il présente notamment à la Maison Rouge (2007), au Musée d’art contemporain de Tokyo (2008), au Musée des Arts décoratifs (2010) mais aussi dans des foires d’art contemporain en Europe et en Asie. En 2014, dans le cadre d’une exposition personnelle au Hara Museum of contemporary art de Tokyo, il explore encore les similitudes entre le parcours initiatique du Songe de Poliphile et les jeux vidéo comme The Legend of Zelda, dans une série d’installations alliant la légèreté d’un parc à thème et le sérieux d’un musée.

Ce métissage d’influences narratives et visuelles est omniprésent dans son travail, toujours fondé sur le dessin et sur la notion humaniste de serio ludere ou jouer sérieusement.

 

·: Nicolas Buffe :· - Nicolas Buffe @ Hara Museum, Tokyo, by © Nicolas Datiche 2014

Photo by Nicolas Datiche, 2014

Outre l’art contemporain, Nicolas Buffe se plaît à explorer des territoires plastiques multiples qui l’emmènent de la sculpture à la scénographie. Dans le domaine des arts décoratifs, il a notamment dessiné le vase Chesharo pour le CRAFT Limoges, et remporté le prix de la création contemporaine de la Cité internationale de la tapisserie d’Aubusson avec sa Peau de Licorne. En parallèle de ces partenariats avec des institutions culturelles il développe plusieurs collaborations dans les domaines du luxe et de la haute couture : pour la saison automne-hiver 2014 il a notamment été sollicité par Hermès (carré Serio Ludere) et Comme des Garçons (collection de prêt-à-porter SHIRT et série d’installations). En 2012, il s’aventure dans l’opéra et crée pour le Théâtre du Châtelet la conception visuelle et les costumes d’Orlando paladino; il remporte pour sa version pop des éléments scéniques de cet opéra baroque de Haydn le Prix du Syndicat de la Critique. Trois ans plus tard, de retour au Châtelet, il co-signe la mise en scène d’Il re pastore, et transforme le décor agreste d’un opera seria de Mozart en une galaxie de science-fiction directement inspirée deStar Wars et de Final Fantasy.

Nicolas Buffe est diplômé de l’ENSAAMA – Olivier de Serres (Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’Arts, 2000, Plasticien de l’environnement architectural), de l’ENSBA (Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, 2005), de l’INALCO (Institut National des Langues et Civilisations Orientales, 2007, Langue et civilisation du Japon) et de la Tokyo University of the Arts (Tōkyō Geijutsu Daigaku /Université des arts de Tokyo, 2011 et 2014, Master et Doctorat). Il est représenté à Tokyo par la galerie YAMAMOTO GENDAI.

*
* * *
* * * * *

Expositions personelles

2017 / Poliphile et Polia, GALERIE DE SÈVRES, Paris

2014 / Polifilo’s dream, Hara Museum of Contemporary Art, Tokyo

2014 / Polifilo’s dream, Artium, Fukuoka

2014 / Polia’s Nightmare, YAMAMOTO GENDAI, Tokyo

2012 / Marges, Galerie Schirman & de Beaucé, Paris

2011 / La Peau de Licorne, Cité Internationale de la Tapisserie, Aubusson

2010 / La Tour, Megumi Ogita Gallery, Tokyo

2009 / Mutations merveilleuses de divers trucs, galerie Schirman & de Beaucé
2009 / Games of Love and Chance, Envoy Gallery & SdB, New-York

2007 / Studiolo, Le vestibule, La Maison Rouge, Paris
2007 / Hypnerotomachies, galerie Schirman & de Beaucé, Paris
2007 / Crepusolo della Matina, Chapelle des Calvairiennes, Mayenne

*
*  *
*

Expositions collectives

2016 / Nuit Blanche, Paris, France / Kyoto

2014 / The Mirror, Hold the Mirror up to nature, Ginza, Tokyo

2014 / ART KURABIRAKI FUJIYOSHIDA 2014, Former Fuji Seihyo Building, Yamanashi

2013 / Mineral Design, Lieu du Design, Paris, France

2013 / Révélations, Grand Palais, Paris

2013 / Side Core, Terratoria, Tokyo

2012 / Licornes et bestes étranges…, Felletin, France

2012 / XYZ, MEGUMI OGITA GALLERY, Tokyo

2011 / Parcours Saint Germain 11, Saint Germain area, Paris

2010 / Pac-Man 80’s to 10’s Game & Culture, Arts Chiyoda 3331, Tokyo

2010 / Toy Show, MEGUMI OGITA GALLERY, Tokyo

2010 / Circuit céramique : Contemporary French Ceramic Scene at Les Arts Décoratifs, Paris

2010 / Fake!, Alost Museum, Belgium

2010 / Confrontation/Céramique, Angoulème Museum – France

2009 / No Man’s Land, French Embassy in Japan, Tokyo

2009 / Play Time, Parcours Saint Germain 09, Saint Germain area, Paris

2008 / Roof Gardens, Museum of Contemporary Art, Tokyo

2008 / Il était une fois…, Parcours Saint Germain 08, Saint Germain area, Paris

2007 / Nuit Blanche, Mayenne Ville, le Kiosque

2007 / Visites dessinées, Musée National des Arts et Métiers (CNAM), Paris

2006 / Salon de la jeune création, Paris

2005 / Exposition n°2, Galerie Schirman & de Beaucé, Paris

2005 / Exposition n°1, Galerie Schirman & de Beaucé, Paris

 

 

*
*  *
*

Design / Scenographie

2016 / Sèvres – Cuisson au four à bois, MANUFACTURE NATIONALE DE SÈVRES, France

2016 / N2 / jewelry design Autumn Winter 2016 collection

2016 / Pierre Hermé “A story of the kingdoms of the Sun and the Moon”, collaboration

2016 / Mitsukoshi Isetan 7 Gods of Fortune Mitsukoshi Isetan, Japan Senses, visual conception, Tokyo

2015 / Il Re Pastore – Opéra de Mozart, co-mise en scène, décors et costumes, théâtre du Châtelet, Paris

2014 / Comme des Garçons SHIRT, dessins pour la collection Automne 2014

2014 / Serio Ludere – dessins de carré et maxi-twilly pour Hermès

2014 / Direction artistique pour la soirée de lancement de thème Hermès 2014 à Tokyo

2014 / The Red Shoes – décors, Compagnie Deracinera, Aoyama Round Theater, Tokyo

2012 / Orlando Paladino – Opéra de Haydn, conception des décors et costumes, théâtre du Châtelet, Paris

2010 / Maison Hermès, création des vitrines, Ginza, Tokyo

2009 / Customisation de jouets : «Poseidon» & «Mighty» / Shikaruna Koubou, Tokyo

2009 / Scénographie de la pièce «Ten to Sen», Cie Derashinera, Kawasaki, Japan

2007 / Chesharo, vase, collaboration avec le CRAFT, Limoges

*
*  *
*

Prix / Bourses

2016 / DSA Space Design Award 2016 Gold Prize, Isetan Shinjuku Store Main building ISETAN JAPAN SENSES “Mutsumi no Bi”

2015 / Creative Europe Media, project funding grant for « Super Polifilo »

2013 / CNC, Dicream, project funding grant for « Locus Terribilis »

2012 / Best Scenic Design of the year for Orlando Paladino, French critics association

2012 / FNAGP, project funding grant for « Super Polifilo »

2010 / 1st prize of the Call for contemporary creation project of the Cité Internationale de la Tapisserie, Aubusson, France

2009 / SAM art projects, project « Pulcino »

2008 / Finalist, Le Meurice pour l’Art Contemporain prize, Paris

2007 / Japanese government-sponsored Scholarship program /Tokyo University of the Arts (Tokyo Geijutsu Daigaku)
First catalogue funding grant for « Hypneromomachies »

2002 / Drawing award of the National School of Fine Arts, Paris

*
*  *
*

Education

2014 / Doctorat, Intermedia Art, Université des arts de Tokyo (Tokyo Geijutsu Daigaku)

2011 / Master, Intermedia Art, Université des arts de Tokyo (Tokyo Geijutsu Daigaku)

2007 / Licence de langue et civilisation japonaises, Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO), Paris

2005 / Diplôme National Supérieur d’Arts Plastiques (DNSAP), Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts (Ensba), Paris

2000 / BTS, Diplôme de plasticien de l’environnement architectural, Ecole Nationale Supérieure des Arts-Appliqués et des Métiers d’Arts, Olivier de Serres (Ensaama)

* * * * *
* * *
*