Profil

Artiste français basé à Tokyo depuis 2007 et dont les héros vont de Rabelais à Tex Avery et Orlando Furioso à Super Mario, Nicolas Buffe est le créateur d’un univers protéiforme et pluridisciplinaire mêlant culture érudite et populaire.

Né en 1978, il fait partie d’une génération naturellement marquée par la culture japonaise, développant depuis l’enfance une passion pour  les anime,  tokusatsu,  manga  et jeux vidéo japonais. Tout au long de ses études, il ajoute à ces références des œuvres classiques du Moyen Age, de la Renaissance et du Baroque, telles que le Songe de Poliphile. Ce métissage d’influences narratives et visuelles est omniprésent dans son travail, principalement basé sur la notion humaniste de Serio Ludere ou jouer sérieusement.

Nicolas Buffe a exposé dans plusieurs lieux d’art contemporain en Europe ou en Asie, notamment La Maison Rouge, Paris (2007), le Musée d’Art Contemporain de Tokyo (2008), le Musée des Arts Décoratifs de Paris (2010) et des foires d’art contemporain en Europe et Asie. En 2014, il a tenu l’exposition personnelle “The Dream of Polifilo” au Musée Hara d’art contemporain de Tokyo. Le Songe de Poliphile est le thème principal de la Nuit Blanche 2016 à laquelle il participe simultanément à Paris et Kyoto. En 2017 se tiennent deux expositions personnelles à l’Hôtel de Ville de Hong Kong à l’occasion du French May, et à K11 Hong Kong.

Ce métissage d’influences narratives et visuelles est omniprésent dans son travail, toujours fondé sur le dessin et sur la notion humaniste de serio ludere ou jouer sérieusement.

 

Nicolas Buffe, portrait, 180423 Museum Garage, photo by ImagenSubliminal (Miguel de Guzman + Rocio Romero)

Photo by ImagenSubliminal (Miguel de Guzman + Rocio Romero), 2018

Nicolas Buffe aime aussi explorer de multiples domaines créatifs: parallèlement à des partenariats avec des institutions culturelles (Sèvres – Cité de la Céramique, Aubusson – Cité Internationale de la Tapisserie et de l’art Tissé (grand prix 2010 pour “Peau de Licorne”), Craft Limoges, ..), il développe plusieurs collaborations dans les domaines du luxe, de la haute couture et de la mode (Hermès, Comme des Garçons, Pierre Hermé, N2). Nicolas Buffe s’aventure dans l’opéra et se charge à deux reprises pour le Théâtre du Châtelet à Paris de la conception visuelle de costumes et décors pour “Orlando Paladino” de Haydn (prix du syndicat de la critique 2012) et Il Re Pastore de Mozart. Il a créé en 2017 sur le thème d’Orphée le rideau de scène du théâtre nouvellement construit « La Seine Musicale » sur l’île Seguin près de Paris. Il a exploré récemment un nouveau territoire en participant au design du projet architectural “Museum Garage” dans le Miami Design District, inauguré en Avril 2018.